Tératologie: Le Smontre

Le Smontre

Jérome Bosch; Le jardin des délices (détail)

Jérome Bosch; Le jardin des délices (détail)

Le Smontre se caractérise par une tête de grande étendue et une queue qui se perd dans la nuit des temps. Il vit dans les nuits sans lune et les jours de brouillard. Les personnes qui l’ont rencontré étaient toutes seules (ou en compagnie fort ennuyeuse, ce qui revient au même) et elles ont toutes disparu.

Néanmoins, on raconte que la créature aborde ses victimes par des propos tels que : « Ah quelle époque ! » ; « c’était le bon temps » ou encore « ce sont les meilleurs qui partent les premiers ». Attirées par les paroles magiques, elles s’approchent de sa bouche en forme de grotte. Un sentiment de douceur infini les envahit à l’entrée et elles dorment. Le Smontre n’a plus qu’à tendre la langue pour les avaler. Elles se perdent dans le temps.

L’origine de cette créature semble être le produit d’un croisement entre un monstre et une montre.
Cela dit, d’autres hypothèses existent. Parmi les plus intéressantes, celle dite de la faute d’orthographe. Elle affirme qu’un individu aurait commis une faute dans le mot  « montres », plaçant la désinence du pluriel au début du mot. Il aurait engendré ainsi le Smontre. Le plus curieux est que cette hypothèse maintient qu’à chaque fois qu’un individu commet cette faute un Smontre est produit.

Quoi qu’il en soit, ceux qui on vu la créature ne sont plus de notre monde et ceux qui en parlent n’en savent rien. D’ailleurs, il se pourrait qu’elle n’existe pas du tout. Le plus prudent est de l’ignorer autant que possible.

Retour au sommaire: Tératologie: Quelques textes monstrueux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :