Faudel : « L’algérien a soif de divertissement»

Pour continuer avec les interviews du Panaf 2009 voici celle de Faudel. Celui qu’on nomme Petit Prince du Raï et qui a un peu disparu de la circulation. Il était lui aussi présent au Festival avec son manager Reda City 16 qui remuait dans tous les sens et en faisait des tonnes pour nous convaincre que son protégé est une star.

Le chanteur quant à lui est un type assez simple et pas simple d’esprit du tout. Sa venue était assez controversé; il devait s’attendre au pire après son soutien affiché à Sarkozy qui n’a pas très bonne presse en Algérie. Mais tout s’est bien passé et le chanteur était soulagé.

Faudel : « L’algérien a soif de divertissement»

Entre deux concerts, Faudel nous a accordé une courte entrevue où il nous confie ses impressions et ses espérances. En compagnie de son manager algérien, le rappeur Réda city 16, il répond à quelques questions dans le hall de l’hôtel El Djazair après être allé à la rencontre d’une fan qui avait fait le déplacement depuis Tiaret pour rencontrer son idole.

Vos concerts dans les diverses wilayas du pays engendrent un grand engouement du public. C’est le grand retour de Faudel à Alger?

Oui on peut dire ça. Ça m’a fait chaud au coeur d’être accueilli de la sorte. Je vous avoue que j’appréhendais un peu avant de venir. Le public algérien est très exigeant et puis c’est un écorché vif : si un chanteur ne lui plait pas il le lui fait savoir. C’est un public sincère et là je suis agréablement surpris.

Faudel

Vous aimez faire des expériences Rai n’B, voire de Rai n’Rap,c’est pour toucher un public plus large?

Oui, ce sont des musiques que les jeunes aiment écouter. Le Rap estune musique urbaine, une musique de notre temps et elle se mélange très bien au Rai. Je continue à faire du Faudel, des reprises de morceaux rai, algérois ou de Tlemcen, la ville de mes origines. L’un n’empêche pas l’autre.

Vous avez publié un livre récemment où vous racontez votre cheminement depuis les quartiers difficiles où vous êtes né au show business où vous évoluez actuellement…

Oui, vous me voyez aujourd’hui sur de grandes scènes et dans des hôtels de luxe mais je n’oublie pas d’où je viens. Il m’a fallu beaucoup de travail pour en arriver là et puis surtout, le plus important selon moi, de la chance! Beaucoup de jeunes très talentueux avec une belle voix et qui ont tout pour réussir ne décollent pas parce qu’ils n’ont pas eu leur chance. Aujourd’hui el hamdoullah, je m’estime très chanceux d’être arrivé là où je suis.

Quel serait votre souhait pour l’Algérie?
L’Algérie est passée par des moments difficiles et aujourd’hui les choses vont mieux. L’algérien a beaucoup souffert et il a besoin de s’amuser. Il a soif de divertissement… Nous sommes là pour ça!

Moh Kafka

4 Réponses

  1. « Je vous avoue que j’appréhendais un peu avant de venir. Le public algérien est très exigeant et puis c’est un écorché vif « , c’est vraiment pour ça qu’il appréhendais;-)

    Rien n’y fait je n’arrive pas à prendre ce type au sérieux!

    • Je crois qu’il mange à sa faim avec sa musique.
      A part ça vous savez bien ce que disait le regretté El Guerouabi à propos de Cheb Bilal. Eh bien il dirait sûrement la même chose à Faudel. Et il n’aurait pas tort😉

  2. Oups il appréhendait …

    Âala kouli hal makhafh aâlih😉 pour el khobza

    El Guerouabi Allah yarahmou à propos de Cheb Bilal! Il disait quoi? ça m’intéresse😉

  3. Eh bien il disait: « Khir men ma yesreq »
    « Mieux vaut ça que de voler ».😉

    Je ne sais pas si la phrase est authentique mais elle est reprise très souvent à Alger.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :