Un mouton peut-il jeûner?

Comme à chaque Ramadhan depuis quelques années on entend ici et là parler de personnes qui provoquent le scandale (voir sont incarcérés) pour avoir mangé durant la période du jeûne.

Cet année c’est le Maroc qui remporte la palme des non-jeûneurs. Six jeunes marocains ont fait du manger un acte politique. Une sorte de pique-nique surprise si vous voulez. Cela pour protester contre la loi interdisant de manger dans les lieux publics durant la période du jeûne. Plus exactement l’article 222 prévoyant une peine d’emprisonnement pour ceux qui rompent ostensiblement (tiens ce mot me rappelle une autre loi de l’autre côté de la méditerranée) le jeûne en public pendant le Ramadhan. Les six jeunes non-jeûneurs seront traduits en justice comme le prévoit la loi.

En Algérie, les non-jeûneurs 2010 sont moins politiques. Il s’agit de deux ouvriers dans le bâtiment à Ain El Hammam. Ils ont été arrêté pour buvage d’eau dans un lieu public. Ils devaient simplement avoir trop soif. Les policiers ont sauté sur l’occasion et sur les deux ouvriers. Le procès prévu pour le vendredi 11 août a été reporté suite à une mobilisation d’une partie de la population local. Rendez-vous le 21 septembre.

moutons Deniro (Taxi driver)

Voilà. Tout cela est bien triste et donne une piètre image de nos sociétés dans le monde. Maintenant posons nous une question. Qu’y a-t-il de plus grave? Des personnes qui ne jeûnent pas ou des personnes qui jeûnent et provoquent quotidiennement des bagarres avec des conséquences souvent dramatiques. Tout cela parce qu’ils ont faim… S’il n’y avait pas cette pression pour jeûner ces énergumènes ne jeûnerait sûrement pas et nous laisseraient passer le ramadhan en paix.

Beaucoup de personnes jeûnent pour faire bien, pour faire comme tout le monde. Je ne suis pas là pour juger du bien fondé des actes des uns et des autres. Mais jeûner pour devenir une bête furieuse je ne pense pas que c’est dans l’esprit de l’islam. Le jeûne ne doit pas être une contrainte imposée par autre chose que sa conscience et sa volonté.

El Istikbach voici un mot bien algérien qui définit l’action de faire comme tout le monde parce que tout le monde le fait. Le mot est dérivé de Kabch qui signifie mouton et pourrait donner « Moutonnisation » en français. Un concept que n’aurait pas renié le dramaturge Ionesco, créateur de la Rhinocérite (la même chose mais avec des rhinocéros).

Je pense qu’on devrait arrêter avec El istikbach. Que ceux qui veulent jeûner jeûnent et que les autres déjeunent, je crois qu’on s’en porterait beaucoup mieux. Démoutonnisons-nous! Et que ceux qui jeûnent le fasse en qualité d’êtres humains non en ovins.

Saha shourkoum amis humains!

3 Réponses

  1. C’est vrai que c’est tbahdila comme on dit chez nous!

    J’avais déjà entendu parler d’une affaire similaire l’été dernier, malheureusement l’apparence compte chez nous plus qu’autre chose., par contre je ne savais pas que cela avait pour nous El Istikbach. Fan de Baâziz j’aurais du y penser!

    Qd il dit ils sont fous ces moutons! Qd il dit baâ ils sont contents. Plus sérieusement ils n’ont pas mieux à faire les magistrats!!!

  2. Ils ont largement mieux à faire aussi bien les magistrats que les policiers !!

  3. Oui bien sûr qu’ils ont mieux à faire. Surtout qu’on ne leur a rien demandé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :