Shakira, l’ONDA et le cyber du coin!

« Waka Waka, this time for Africa », vous connaissez? Ce truc qui nous casse les oreille depuis plus de deux mois. La chanson de Shakira pour la coupe du monde. La chanteuse et Sony (son distributeur) font des bénéfices titanesques avec ça.

Vous le savez peut-être, ce titre a été emprunté à un groupe camerounais. C’est une vieille chanson nommée Zangalewa du groupe Golden Sounds (voir la vidéo). Et le groupe qui a découvert son morceau à la radio, a touché des clopinettes. Juste de quoi les faire taire.

Ce n’est pas Shakira qui nous l’apprend. La propriété intellectuelle en Afrique est très peu (mal) protégée. Chez nous la propriété intellectuelle c’est l’ONDA qui s’en occupe. Et la situation des droits d’auteurs en Algérie n’est pas mieux qu’au Cameroun. Combien de fois avez-vous acheté un album original d’Al Anka, Amar Ezzahi ou encore Cheb Bilal ? Aujourd’hui les droits d’auteurs ne rapportent rien aux artistes. Si ce n’est les concerts, c’est impossible de vivre de la musique.

Côté web le piratage touche des sommets. Les sites qui proposent de la musique algérienne en streaming sont légion. Et contrairement à ce qui se fait dans le monde, ces sites n’ont rien (ou presque) à payer pour exploiter la production des autres.

Finalement, les cybers vont payer l’ONDA ! Comme d’habitude, on préfère s’attaquer au plus petit. Alors qu’à l’étranger ce sont des sites comme Deezer ou Radioblog qui sont obligé de payer des sommes faramineuses pour être en règle chez nous ce sera aux Cyber de payer 1000 da par an.

Music à disposition des sites web

Music à disposition des sites web. ONDA

Free Fox TV l’a révélé (dans cet article), des agents de l’ONDA débarquent dans les cybers et les taxent de 1000 da. Le motif ? Il est indiqué sur le document : « Music à disposition des sites web ».

Keskecé ?!! Depuis quand les cybers envoient-ils de la music aux sites web ? Si vous arrivez à décrypter cette phrase faites-moi signe. En attendant les agents de l’ONDA ont trouvé le bon filon pour arrondir leur fin de mois et aborder le ramadhan sereinement…

2 Réponses

  1. Merci d’avoir relayé l’information. Effectivement, au lieu de taxer les sites web comme dzmusique ou autres, l’ONDA préfère taxer le palpable et le plus facile et de s’adresser au cybercafés. C’est scandaleux !

    Merci en tous cas Moh Kafka🙂

    • Merci à vous.
      Bien sûr la logique voudrait qu’on fasse payer les Dzmusique et autres Zikdalgerie. Et ce serait une bonne chose pour tous (Deezer n’a pas fini de payer Universal et il ne s’en porte pas plus mal). Ce serait une chance pour les créateurs algériens. Aujourd’hui aucun artiste sérieux ne souhaite être produit en Algérie. Le manque de professionnalisme (sur toute la chaine de production) est effarant.

      Je crois que cette pratique [Taxer les cybers] relève d’une ignorance totale du fonctionnement d’Internet. On le savait déjà… Mais à ce point: Music à disposition des sites web!?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :